Les CM2 de l’école Notre Dame Saint Sigisbert remportent un concours de rap

L’Est Républicain – extrait
Une première place bien méritée.
Une première place bien méritée.

Après avoir présenté un spectacle en langue française et allemande pour illustrer l’amitié entre les deux pays, la classe de CM2-2 de Madame Tossa de l’école Notre-Dame Saint-Sigisbert a décidé de participer au concours de l’école du flow, organisé par le groupe allemand « Zweierpasch », à Karlsruhe. Thème imposé : « Arc-en ciel, diversité et tolérance ».

Afin de mettre toutes les chances de leur côté, les scolaires ont sollicité la participation de Lisko, un rappeur nancéien, pour les aider dans l’écriture et la diction d’un rap. Les élèves ont travaillé par groupes, découvert la ville de Karlsruhe, trouvé des différences et points communs avec Nancy, tant sur le plan du patrimoine que sur le plan culturel.

Rachel Limon, intervenante en langue allemande, et Verena Langer, volontaire au Goethe-Institut ont ensuite réalisé la traduction allemande, tandis que d’autres enseignants se mobilisaient pour réaliser une vidéo.

Partenaire de l’opération, le Goethe-Institut a autorisé le tournage d’une partie du clip dans ses propres locaux. Au final, le rap des élèves de Notre-Dame Saint-Sigisbert « je rêve Arc- en -ciel » a retenu l’attention du jury, puisque les jeunes rapeurs ont eu la chance de faire partie des six finalistes sur 60 classes inscrites.

Le 16 mai dernier, grâce au soutien du rectorat, de la ville de Nancy et de la ville de Karlsruhe, la jeune délégation nancéienne (les CM2-2, leur Fan Club et les accompagnateurs) a pu monter sur scène afin de défendre les couleurs de la cité Ducale. Leur incroyable performance leur a permis de se hisser à la première place du concours.

Thomas Cariot, ancien élève de La Malgrange, Directeur de RCN, la radio qui crée du lien !

Est Républicain – Extrait 19/05/2024

Mordu dès l’enfance par les médias, Thomas CARIOT dirige depuis maintenant 4 ans la radio RCN (Radio caraïbes Nancy), située en plein cœur du Plateau de Haye. Retour sur le parcours de cet homme de radio dont les motivations restent intactes.

Thomas Cariot crée du lien au sein du quartier du plateau de Haye par le biais de la radio.
Thomas Cariot crée du lien au sein du quartier du plateau de Haye par le biais de la radio.

Petit, j’avais installé un studio radio dans ma chambre » explique le quadragénaire au tempérament enthousiaste. Dans les années 90, avec l’arrivée des radios libres, il découvre la puissance de ce média. « À l’époque, il n’y avait pas les réseaux sociaux, ces radios avaient pour vocation de créer du lien entre les gens, je trouvais ça super » continue Thomas, qui apprécie tout autant donner la parole aux autres.

Il entame une carrière dans le commerce, entrecoupée de deux ans comme animateur à Fun Radio. Après cette expérience Thomas devient bénévole dans des radios associatives, comme Radio Fajet ou RCN.

Donner la parole aux gens du plateau

Arrive le confinement… « On m’a proposé le poste de directeur de RCN à ce moment. Je n’ai pas hésité un seul instant, j’ai accepté immédiatement ».

RCN diffuse 24 heures sur 24, elle est filmée et diffusée sur Youtube, Instagram et Facebook. « On cherche a attirer par ce biais un public plus jeune, censé moins écouter la radio. »

RCN fait la part belle aux émissions culturelles, musicales et thématiques qu’on peut écouter sur la fréquence 90.7
Quatre salariés, des bénévoles et des services civiques composent l’équipe. Parmi ces multiples anecdotes, Thomas évoque celle d’un garçon venu passer son service civique à la radio et dont le rêve était d’intégrer le quotidien « L’équipe ». Repéré par une école de journalistes, il a fini ses études et a été recruté directement par le journal sportif, « une sacrée victoire ! ».

Thomas et son équipe ont de nombreux projets, en lien avec les associations du quartier et les bailleurs sociaux.
RCN est implantée au 2 rue Laurent Bonnevay à Nancy.
Contact : redaction@rcn-radio.org

[Assemblée Générale] CR du 27 janvier 2024

Compte Rendu Assemblée Générale 2023 du 27 Janvier 2024.

Dans le cadre de l’alternance, notre assemblée générale a lieu cette année à La Malgrange. Notre Président Didier MION ouvre la réunion avec la présentation du nouveau Directeur de La Malgrange M. David JOBERT. Celui-ci rappelle l’importance de l’association des Anciens dans la vie des écoles, et salue le dynamisme et la présence permanente de l’Amicale.
Didier MION excuse Nicolas MEYER, le Directeur de Sigisbert, pris dans son établissement par la journée portes ouvertes qui se déroule également le 27 janvier comme à La Malgrange.

1) Rapport d’activités 2023
Rappel des participations de l’association pour le festival de la BD le samedi 6 avril 2023, aux journées mondiales de la jeunesse du 24 juillet au 6 août 2023 dernier à Lisbonne.
Quelques moments forts vécus cette année : la visite des « cousins d’Amérique », famille de Maurice GEORGEOT, ancien chef du personnel à la Malgrange, la visite de Mme Karine MOINIER, accompagnée par notre président, sur les traces de son arrière-grand-père maternel (et de ses petits cousins) M.Maurice LAMASSE qui fut Président de l’amicale des anciens élèves de 1912 à 1919 dans un premier temps à la Malgrange et ensuite à Saint Sigisbert. Elle a pu avec M. Paul Arnould ROUSSEAUX consulter, non sans émotion à la chapelle, la plaque commémorative des anciens élèves morts pour la France et y retrouver les noms des trois frères LAMASSE.
Une action importante également : le financement partiel du voyage à Taizé pour les pastorales des deux écoles.
La réunion de rentrée de l’amicale s’est tenue avec la présence du nouvel évêque de Nancy et Toul Mgr Pierre-Yves MICHEL et de M. Laurent DUCROS nouveau Directeur de l’enseignement catholique 54 et 55. Cette réunion fut l’occasion de nommer M. David JOBERT, nouveau directeur de la Malgrange comme membre de droit de notre amicale.
A noter également notre partenariat avec l’association « Les Fourasses » pour l’opération OCTOBRE ROSE organisée à Laxou (54), et notre présence à la remise des diplômes du baccalauréat à La Malgrange fin décembre, et à Saint Sigisbert, le 27 janvier 2024.

2) Rapport Financier 2023
Notre trésorier Thierry TOUSSAINT nous présente les comptes de l’exercice 2023, avec un point sur les cotisations, et sur les différentes actions menées dans les deux écoles. La présentation sous forme de Power Point fait ressortir une gestion saine, qui nous permet d’envisager sereinement l’avenir. A noter
l’augmentation des frais postaux (voir questions diverses). Ces deux rapports ont été adoptés à l’unanimement des membres présents.

3) Renouvellement et élection au comité
Les deux membres sortants, Didier PERRUCHOT et Jean-Philippe VERMION ont été reconduits et Valérie ABRIOUX (COLIN) a intégré le comité, tous les trois à l’unanimité. Valérie est une ancienne élève de Notre Dame (Sigisbert) ses enfants et des membres de sa famille sont scolarisés à la Malgrange et à Sigisbert.

4) Questions diverses
> Didier transmet deux messages, d’anciens élèves : Carole GRANDJEAN, ancienne élève de Notre Dame Sigis, Ministre déléguée de l’enseignement et de la formation professionnels, et de Thibaut BAZIN, également ancien de Sigis, actuellement Député de Meurthe et Moselle. Tous deux s’excusent de ne pouvoir être présents, pris par leurs obligations à Paris, mais passent un salut Amicale à l’ensemble des membres de l’Amicale.
> Notre Président revient à nouveau sur le sujet du bulletin, version papier ou / et numérique qui est encore sujet à discussion. L’assemblée générale a validé la volonté de conserver la version papier pour les adhérents qui le demandent, tout en privilégiant la version numérique. L’assemblée a acté le fait que financièrement il serait impossible de faire parvenir à l’ensemble des membres la version papier. (Pour info : coût d’un bulletin papier avec expédition PTT, 10€)
> Dernier point, destiné plus particulièrement aux membres du comité. Le Président demande une réactivité plus rapide dans les réponses lors d’un envoi de mail concernant le fonctionnement de l’association.

La réunion se termine par l’invitation de Didier à la célébration de la messe des anciens à la chapelle cocélébrée par Benoît GERARDIN, Prêtre et membre du Comité, et par Jean-Louis COINSMAN Prêtre référent.
Apéritif et banquet de retrouvailles ont clôturé cette journée.