Édito du Président

Extrait du bulletin n°150  de Juin 2019.

« 

  • Cher(e)s Ami(e)s,

    Comment commencer ce Bulletin, sans évoquer le tragique incendie qui vient de ravager relativement partiellement Notre-Dame de Paris ? Un véritable symbole pour le monde Chrétien, mais aussi pour la République dans son ensemble. Je vous renvoie à l’article de notre Président d’Honneur, qui résume la position du comité sur le sujet.

    Plus festif, vous recevez aujourd’hui le N°150 du bulletin de notre association. Un chiffre rond, un contenu plus important que d’habitude, et… une couverture exceptionnelle, réalisée par Charles Ancé, un dessinateur Nancéien, présent au 4ème Festival de la BD à La Malgrange et qui a accepté de participer à la vie de notre Bulletin (Voir article en page intérieure et à titre de comparaison, en page deux, la copie du numéro un – nouvelle formule).

    Au cours de ces six derniers mois, notre association, n’a pas manqué à la tradition en organisant ou en participant aux manifestations de nos deux Ecoles : Portes ouvertes, Forum des métiers, exposition Mémoires et histoires à Sigis, et Festival de la BD à La Malgrange.

    La réunion Parisienne s’est tenue le 31 Mars dans une excellente ambiance mais en présence d’une quinzaine d’anciens seulement : le sujet a été abordé lors de la dernière réunion de Comité : faut il changer d’endroit, de formule ou annuler ce genre de rendez-vous ? La question sera tranchée lors de la prochaine AG.

    Du côté des adhésions, l’idée proposant la gratuité de la cotisation pour les étudiants qui ne travaillent pas, commence à porter ses fruits. Une dizaine de nouveaux en un an. Mais la question de la participation des nouvelles générations à nos invitations se pose plus que jamais. Les jeunes bacheliers adhérent facilement à un groupe facebook, ou à d’autres réseaux sociaux que nous avons créés , mais ne restent pas totalement attachés à leur(s) lycée(s) d’origine. C’est souvent beaucoup plus tard, que la nostalgie les fait revenir et « adhérer », parfois même lorsqu’ils viennent inscrire leurs propres enfants à La Malgrange ou à Sigis. C’est donc vers les jeunes que le comité – et les adhérents d’aujourd’hui – doivent intensifier leurs efforts, en parlant de l’association autour d’eux, et en promouvant les «  Bourses », si l’état de notre trésorerie le permet.

    Voilà quelques points de réflexion pour vos vacances, que je vous souhaite ensoleillées et réparatrices. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos remarques et vos idées !!

    Bien amicalement !

    Le Président, Didier Mion (M1978)